Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 14:52
La façade de l'immeuble avant et après rénovation
La façade de l'immeuble avant et après rénovation

La façade de l'immeuble avant et après rénovation

L'immeuble appartenant à l'école Sainte Marie la Sagesse a fait peau neuve avec l'aide de nombreux acteurs. Délaissé, il était sur le point d'être taxé comme immeuble à l'abandon.

Il accueillera bientôt au 19 de la rue Rogier 3 familles dans les logements fraichement rénovés, où les ouvriers s'attèlent aux dernières finition avant qu'un nouveau chapitre puisse commencer.

Les espaces de vie des deuxième et troisième étages, et la vue surprenante du dernier appartement
Les espaces de vie des deuxième et troisième étages, et la vue surprenante du dernier appartementLes espaces de vie des deuxième et troisième étages, et la vue surprenante du dernier appartementLes espaces de vie des deuxième et troisième étages, et la vue surprenante du dernier appartement

Les espaces de vie des deuxième et troisième étages, et la vue surprenante du dernier appartement

Repost 0
Published by Denis Grimberghs - dans Logement Finances
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 09:28
La salle commune de la maisonLa salle commune de la maisonLa salle commune de la maison

La salle commune de la maison

Le mercredi 14 juin avait lieu l'inauguration d'un lieu de vie intergénérationnel pour 7 Schaerbeekois.

Découvrez ici le discours prononcé à cette occasion par Karima Ouriaghli, présidente de l'Agence Schaerbeekoise Immobilière Sociale:

Le CFB est propriétaire d'un immeuble inoccupé, au 36 rue des Palais, qui nécessite de lourds travaux de rénovation et d'aménagement estimés à 600.000,00 € environ, pour être réhabilité. Dès lors dans le prolongement de sa mission, le CFB envisage d'y créer un habitat intergénérationnel entre personnes âgées et personnes plus jeunes.

Une étude préliminaire de faisabilité d'un aménagement de l'immeuble a défini la possibilité de créer quatre studios pour les seniors et en un hébergement collectif pouvant accueillir trois jeunes. Des espaces de rencontre entre les deux générations ont également été imaginés dans l'optique de favoriser une dynamique communautaire.

Le partenariat avec le CFB a démarré en août 2013, lors de la signature du mandat de gestion. Grâce à l’appel à projet lancé par la Ministre concernant les habitats intergénérationnels, ASIS et CFB ont pu s’adjoindre le soutien d’habitat et humanisme qui se charge de tout le volet suivi social des habitants.

 

Aspects sociaux du projet

Ce projet a pour finalité d’organiser la cohabitation et le partage entre personnes âgées et personnes plus jeunes. Il permettra aux plus âgés de rompre l’isolement social et permettre le maintien à domicile le plus longtemps possible et il permettra aux jeunes de bénéficier, dans le cadre d’une convention spécifique, d’un logement décent à un loyer modéré en échange de menus services aux personnes âgées.

 

Il importe de souligner la mixité retrouvée à tout niveau dans ce projet :

  • la mixité des âges : la plus jeune habitante aura 20 ans, le plus âgé 74 ans ;

  • la mixité des situations d’habitat précédentes : 2 personnes en maison d’accueil, une personne sdf, une personne logée dans une chambre chez un particulier à titre précaire, les autres venant de logements classiques mais trop chers.

  • La mixités des origines : trois Guinéens (Sud), deux Azéris (Est), deux Belges (Europe occidentale)

  • La mixité des sources de revenus : 4 CPAS, 2 pensionnés, 1 chômage.

     

    Des lieux de partage accessibles aux deux générations ont été imaginés dans l'optique de favoriser une dynamique communautaire (jardin, buanderie, séjour, cuisine).

    Une Charte qui unira les locataires et qui définira les activités en commun (par ex, un repas par semaine ensemble) et les services que les uns et les autres pourront se rendre a également été élaborée.

    Un règlement d’ordre intérieur spécifique a été adopté et communiqué aux futurs locataires.

    Les candidats locataires ont été rencontrés collectivement et puis individuellement afin de s’assurer de leur volonté réelle de s’insérer dans un projet particulier et innovant.

     

    Dès à présent l’ASIS, remplira sa fonction classique de gestionnaire du logement et d’encadrement des locataires (signature des baux, programmation des état des lieux avec l’expert, surveillance du bon entretien des lieux, paiement des loyers,…). Habitat et Humanisme se chargera de l’accompagnement social spécifique requis par le projet pendant un an et demi.

     

    Soutien de la Région et de la commune

Je tiens à remercier tant la Région que la commune qui, par le biais de leurs subsides, soutiennent ce projet pilote. Un subside spécifique de 100.000 € a été octroyé par la Ministre du Logement. Un tiers de ce subside est destiné à l’accompagnement social du projet qui sera réalisé par l’ASBL Habitat et Humanisme, deux tiers ont pour objet de participer au financement des investissements nécessaires à la réalisation du projet. En sus, l’ASIS bénéficie du subside classique régional et ainsi que d’un soutien financier que la commune supporte chaque année (112.500 € pour 2016).

 

La façade de l'immeuble restaurée

La façade de l'immeuble restaurée

Repost 0
Published by Karima Ouriaghli - dans Logement
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 14:51

Sa mission est de socialiser du logement privé. L’ASIS s'engage à développer une offre de logements à des loyers compatibles avec les ressources de populations fragilisées, tout en instaurant une relation de confiance avec des propriétaires, en leur garantissant une sécurité financière ainsi que la préservation de leur bien.

 

Karima Ouriaghli, présidente de l’ASIS, explique que : « concrètement, l’ASIS offre aux propriétaires une gestion locative sans risque. Ce service est idéal pour les personnes qui n’ont pas le temps d’assurer la gestion locative de leur bien ou qui vivent en dehors de Bruxelles ou à l’étranger. »

 

L’ASIS se charge de choisir le locataire, de conclure avec lui un contrat de bail, de percevoir le loyer, de superviser d’éventuels travaux de réparation et d’entretien. En cas de travaux importants de rénovation, l’ASIS confère au propriétaire le droit au bénéfice d’une prime à la rénovation majorée octroyée par la Région.

 

Autre avantage pour le propriétaire, le taux d’imposition régional au précompte immobilier passe de 1,25 à 0,8%. Concrètement, un propriétaire dont le précompte immobilier est de 800€ verra celui-ci descendre à 512€.

 

Denis Grimberghs, Echevin du Logement, souligne également que « la Commune soutient l’ASIS ainsi que les autres agences immobilières sociales car elles permettent de répondre à la demande de logements à loyers modérés à un coût moindre que la construction de nouveaux logements sociaux. »

 

Pour bénéficier de ces services et garanties, le propriétaire devra fournir un logement répondant aux normes minimales de salubrité, accepter la définition d’un loyer respectant les montants maxima autorisés et confier son bien via un mandat de gestion ou un contrat de bail d’une durée de 9 ans.

 

Informations pratiques :

ASIS

226 Chaussée de Haecht

1030 Schaerbeek

Tel : 02 223 72 47

Mail : info-asis@gmail.com

Heures d’ouverture : Lundi à jeudi de 9h00 à 13h00 de 14h00 à 17h00 et le vendredi de 9h00 à 13h00

Repost 0
Published by Karima Ouriaghli - dans Logement
commenter cet article
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 11:24

L’asbl « Agence Schaerbeekoise Immobilière Sociale » (ASIS) déménage au 226 de la Chaussée de Haecht à Schaerbeek.

 

Sa mission est de socialiser du logement privé. L’ASIS s'engage à développer une offre de logements à des loyers compatibles avec les ressources de populations fragilisées, tout en instaurant une relation de confiance avec des propriétaires, en leur garantissant une sécurité financière ainsi que la préservation de leur bien.

 

Karima Ouriaghli, présidente de l’ASIS, explique que : « concrètement, l’ASIS offre aux propriétaires une gestion locative sans risque. Ce service est idéal pour les personnes qui n’ont pas le temps d’assurer la gestion locative de leur bien ou qui vivent en dehors de Bruxelles ou à l’étranger. »

 

L’ASIS se charge de choisir le locataire, de conclure avec lui un contrat de bail, de percevoir le loyer, de superviser d’éventuels travaux de réparation et d’entretien. En cas de travaux importants de rénovation, l’ASIS confère au propriétaire le droit au bénéfice d’une prime à la rénovation majorée octroyée par la Région.

 

Autre avantage pour le propriétaire, le taux d’imposition régional au précompte immobilier passe de 1,25 à 0,8%. Concrètement, un propriétaire dont le précompte immobilier est de 800€ verra celui-ci descendre à 512€.

 

Denis Grimberghs, Echevin du Logement, souligne également que « la Commune soutient l’ASIS ainsi que les autres agences immobilières sociales car elles permettent de répondre à la demande de logements à loyers modérés à un coût moindre que la construction de nouveaux logements sociaux. »

 

Pour bénéficier de ces services et garanties, le propriétaire devra fournir un logement répondant aux normes minimales de salubrité, accepter la définition d’un loyer respectant les montants maxima autorisés et confier son bien via un mandat de gestion ou un contrat de bail d’une durée de 9 ans.

 

Informations pratiques :

ASIS

226 Chaussée de Haecht

1030 Schaerbeek

Tel : 02 223 72 47

Mail : info-asis@gmail.com

Heures d’ouverture : Lundi à jeudi de 9h00 à 13h00 de 14h00 à 17h00 et le vendredi de 9h00 à 13h00

Repost 0
Published by Karima Ouriaghli - dans Logement
commenter cet article
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 10:10
Repost 0
Published by Denis Grimberghs - dans Logement
commenter cet article
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 10:00
Projet pour un bâtiment au coin de la rue Rue Van Droogenbroeck-Chaussée de Helmet

Projet pour un bâtiment au coin de la rue Rue Van Droogenbroeck-Chaussée de Helmet

Le patrimoine du Foyer schaerbeekois est très important : il totalise près de 2542 logements disponibles pour des familles en difficulté sociale. Ce patrimoine est, en partie, assez ancien et n’a malheureusement pas fait l’objet d’un entretien récurrent ce qui a amené une dégradation de l’état de plusieurs biens dans la fin des années 90.

Rénovation d'un immeuble rue Foucart

Rénovation d'un immeuble rue Foucart

Sous cette législature, un important travail a été fourni par le Foyer afin de mettre en conformité avec les normes de confort l’ensemble du patrimoine qui ne l’était pas (environ 15%).

 

En 2015, un plan global de rénovation a été validé par le Conseil d’administration prévoyant une mise en conformité de l’ensemble des logements dans les 10 prochaines années.

Le scénario retenu fait état d’un investissement nécessaire d’un montant total de 94.839.518 € pour la mise en conformité du patrimoine. En 2015, le Foyer avait déjà obtenu 41.062.314 € de financement, il restait donc 53.777.203 € à trouver rapidement afin de pouvoir concrétiser le plan d’investissement.

 

Suite à une interpellation de la Ministre du Logement et de la SLRB, un financement exceptionnel supplémentaire de 5.500.000 a été obtenu. Il permettra de mettre directement en œuvre la rénovation de 40 logements anciens dépourvus de chauffage central et de salle de bain, le remplacement des anciens châssis simple vitrage par des châssis double vitrage performant dans un peu plus de 200 logements et, enfin, la rénovation et l’isolation des 15 toitures du quartier Helmet. Par ailleurs, les 48 millions restant seront accordés lors des futurs plans quadriennaux de la SLRB.

 

Seydi Sag, Président du Foyer schaerbeekois, tient ici à souligner « le travail remarquable réalisé par le service technique du Foyer schaerbeekois qui a su mettre en œuvre tous les projets financés en un temps record. Cela nous permet aujourd’hui d’obtenir ces financements complémentaires et d’assurer ainsi la continuité de l’effort important qui est consenti pour la rénovation des logements sociaux schaerbeekois ».

Rue Joseph Wauters avant et aprèsRue Joseph Wauters avant et après

Rue Joseph Wauters avant et après

2016 : 1ère année de mise en œuvre du Plan de rénovation
 

2016 a vu de nombreux chantiers démarrer : de nombreuses toitures rénovées et isolées, plus de 150 châssis double vitrage placés, 40 logements entièrement rénovés, 21 ascenseurs remplacés ou modernisés mais aussi des rénovations lourdes d’immeubles complets notamment dans la cité jardin Terdelt sans oublier la construction des 84 nouveaux logements situés rue Colonel Bourg.

 

2017 et 2018 « le rythme s’accélère » :

 

Cette année et la suivante, verront le démarrage de plusieurs grands chantiers de rénovation :

  • Rénovation des 50 logements sociaux rue L’Olivier

  • Démolition -reconstruction de 3 immeubles rue Vandroogenbroeck,

  • Rénovation lourde de 3 immeubles rue De Craene 39-41 et Guffens 37

  • Aménagement de l’ancienne bibliothèque communale en logements adaptés aux personnes âgées, rue du Corbeau, 2

  • Reconversion en logements des anciens bureaux du Foyer situés à l’avenue Gilisquet.

Parallèlement à ces grands chantiers, la rénovation progressive du patrimoine se poursuit et s’accélère, elle aussi : augmentation continue du nombre de rénovations intérieures de logements : 20 logements en 2015, 40 en 2016 et 60 sont prévus en 2017 !

 

La plupart des toitures de l’avenue Raymond Foucart et les 15 toitures du quartier Helmet seront rénovées et toujours autant d’anciens châssis simple vitrage remplacés par des châssis double vitrage performant.

 

La rénovation de plusieurs grosses chaufferies démarrera également à partir de cette année avec une préoccupation pour les énergies renouvelables (unité de cogénération rue Evenepoel et panneaux solaires avenue Voltaire)

 

Focus sur le quartier Helmet

 

Le quartier Helmet compte 271 logements sociaux répartis en 37 bâtiments. Ces immeubles datent des années 1920 et n’ont connu à ce jour aucune rénovation en profondeur. Ce quartier constitue un des principaux enjeux du FSH en matière de rénovation. Les équipes techniques du FSH s’activeront particulièrement sur ce quartier dans les prochains mois puisque d’ici 2019 ce sont un peu plus de 11 millions d’euro de travaux qui vont être entrepris. La physionomie du quartier sera très prochainement entièrement revue….

 

Le FSH ne se contente pas de faire des travaux, il les fait bien et même de manière exemplaire. En effet, le futur bâtiment qui sera construit à partir de la fin de cette année, à l’angle de la rue Vandroogenbroeck et de la chaussée d’Helmet, a été sélectionné par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale comme bâtiment exemplaire, dans le cadre de l’appel à projet be.exemplary 2016.

Repost 0
Published by Seydi Sag - dans Logement
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 10:22
© MS-A & Asymétrie

© MS-A & Asymétrie

Le site de l’ancienne gare de marchandise Josaphat qui se situe en contrebas de l’avenue Gilisquet et des boulevard Wahis et Léopold III a été acquis par la Région, il y a déjà plus de 10 ans. Dans les semaines qui viennent, la Région va déposer un Plan d’Aménagement Directeur (le 1er PAD, nouvel outil urbanistique inscrit dans le code bruxellois d’aménagement du territoire).

Ce sera le moment du débat sur les aménagements qui ont été imaginés sur ce site. Ceux-ci ont été pensés pour développer un nouveau quartier mixte (habitats, équipements, espaces verts et entreprises), durable, et ambitieux au niveau architectural.

Par ailleurs, la Société d’Aménagent Urbain qui pilote ce projet pour le compte de la Région annonce une première phase de réalisation qui concernera 66 000 M² à construire dont une part de 22% de logements sociaux, de 23 % de logements acquisitifs moyens et sociaux et le reste des logements et commerces à prix libre. Il y aura aussi ; dans une phase qui devrait suivre assez vite une école et un équipement sportif du côté du site qui se trouve au plus près de l’avenue Latinis.

Les questions de mobilité seront au centre des débats sur le programme de redéveloppement du site. Nous avons voulu et obtenu que la partie du site qui accueille actuellement des entreprises soit restructuré mais conserve cette affectation à dominante économique. C’est important pour garder et augmenter les emplois accessibles au plus proche des zones habitées.

Repost 0
Published by Le cdH de Schaerbeek - dans Aménagement du territoire Logement
commenter cet article
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 10:00
Plan région de développement durable: donnez votre avis jusqu'au 13 mars

Le plan régional de développement durable rassemble des projets concrets en matière de logements, mobilité, économie ou encore le cadre de vie. Proposé par le Gouvernement bruxellois, il est soumis à enquête publique jusqu'au 13 mars 2017.

N'hésitez pas à émettre vos suggestions et à réagir par rapport à ce document stratégique!

Plus d'informations sur http://www.prdd.brussels/

Repost 0
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 11:47

Le mois dernier, les locataires du Foyer Schaerbeekois de la rue Fernand Severin ont été frappés par un terrible drame, nous tenons à nous joindre aux marques de soutien et de sympathie prodiguées aux victimes et à leur famille.


Très vite, les associations du quartier, les voisins, les camarades d’école et leurs parents se sont mobilisés pour apporter leur aide. Une fois de plus, les Schaerbeekois ont fait preuve d’une solidarité exemplaire pour apporter soutien et réconfort dans des moments d’une indescriptible difficulté.

 

Il faut également souligner le professionnalisme des différents services qui sont intervenus avec une très grande proactivité : pompiers, Foyer schaerbeekois et CPAS.

 

Même si ce drame semble lié, d’après le premier rapport des pompiers, à la défectuosité d’une prise multibloc, il nous rappelle l’importance d’agir afin que chaque locataire puisse vivre dans un logement confortable et sûr.

 

Depuis 2012, nous avons souhaité faire de la rénovation des logements du Foyer schaerbeekois non encore aux normes de confort une priorité absolue dans un triple objectif de sécurité, de confort et de performance énergétique des logements.

 

Le Foyer schaerbeekois a déposé un plan de rénovation de l’ensemble de ces logements. Les travaux à mener sont à présent identifiés ainsi que les moyens nécessaires. Une bonne partie des financements ont été trouvés grâce au soutien de la Région et de la SLRB. Nous souhaitons que ces chantiers puissent être mis en œuvre rapidement.

 

Deux financements importants ont été demandés au niveau fédéral pour la rénovation des complexes l’Olivier et Tilleul/Helmet. Nous espérons que ces dossiers pourront connaître une avancée positive rapidement.

Repost 0
Published by Le cdH de Schaerbeek - dans Logement
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 16:31

Schaerbeek a récemment utilisé pour la première fois un outil légal à sa disposition pour lutter contre les logements inoccupés : l’action en cessation. Cette action permet aux communes de demander au juge d’imposer aux propriétaires qui laissent leur immeuble vide de mettre en œuvre les actions nécessaires pour louer leur bien sous peine d’astreintes.

 

C’est le tribunal de 1ere Instance francophone de Bruxelles qui a statué sur ce cas fin 2016. En jeu, un immeuble situé dans l’avenue Plasky, vide depuis de nombreuses années. La Commune avait dans un premier temps renseigné cet immeuble comme bien inoccupé auprès de la Région bruxelloise afin que celle-ci leur inflige l’amende prévue par le code du Logement. La Commune espérait que cette taxe amènerait les propriétaires à gérer leur patrimoine en bon père de famille. Malheureusement, les résultats positifs ne furent pas au rendez-vous. Les taxes dues étaient réglées en temps et en heure, mais pas le moindre signe de travaux pour la remise en location du bien.

 

Comme indiqué par Denis Grimberghs, Echevin du Logement : « Nous ne souhaitons pas taxer les propriétaires de logements vides dans un but uniquement financier. L’objectif est la remise de biens sur le marché locatif tant pour résoudre le problème de manque de logements en Région bruxelloise que pour mettre fin aux nuisances vécues par les riverains de ce type d’immeubles qui se dégradent ou finissent en squat ».

 

En effet, un logement vide impacte négativement tout un quartier. Dans ce cas, les couples propriétaires ont laissé leur immeuble vide sans raison particulière depuis des années, et celui-ci a fait l’objet de squat. Le tribunal a donné raison à la Commune ; les propriétaires disposent à présent de 6 mois pour entamer les travaux nécessaires, sans quoi la commune peut réclamer le paiement d’astreintes allant jusqu’à 250 euros par jour pendant 6 mois, pour un montant maximum de 90.000 euros

 

Repost 0
Published by Denis Grimberghs - dans Logement Finances
commenter cet article

Newsletter mensuelle

Rechercher

Rejoindre le cdH

Réseaux sociaux

facebook 32   

Articles Récents

  • Saisissant avant - après avenue Rogier
    La façade de l'immeuble avant et après rénovation L'immeuble appartenant à l'école Sainte Marie la Sagesse a fait peau neuve avec l'aide de nombreux acteurs. Délaissé, il était sur le point d'être taxé comme immeuble à l'abandon. Il accueillera bientôt...
  • Reyers: Schaerbeek entendue !
    Le réaménagement de Reyers a connu une nouvelle étape positive avec l'annonce de la modification des plans concernant les trémies, qui passeront à une bande de circulation. Le détail à découvrir dans l'article du Soir du 4 juillet 2017.
  • Compte 2016, le boni est au rendez-vous
    Le Soir du 23 juin traitait du compte 2016, et notamment du boni de 6 millions, résultat d'une diminution des dépenses (85% du budget seulement a été consommé). Réduction des dépenses mais également augmentation des rentrées, avec 1,18 millions d'euros...
  • Le parc Josaphat au coeur de l'été
    Le programme de la deuxième édition de The Park To Be est en ligne! Tout au long des deux mois d'été, partez à la découverte d'une multitude d'activités au cœur de Schaerbeek: bibliothèque partagée, balade en âne, yoga, pétanque, films, danse et bien...
  • Rendez-vous vendredi 30 juin pour notre barbecue annuel!
    N'oubliez pas de réserver votre place pour notre barbecue de vendredi au pavillon cannelle du parc Reine Verte ;) Envoyez un mail à cedricmahieu@hotmail.com pour réserver votre place, L'entrée du pavillon se fait au niveau du 42 rue des Palais, A ven...

Dans les médias

La Scancar, nouvelle arme contre la fraude

(La DH, 03/06/2016)

 

Le boulevard Albert II à une bande: un chantier "inutile" selon Schaerbeek

(RTBF, 27/04/2016)

Un nouveau parking place Lehon

(RTBF, 26/04/2016)

Schaarbeek plant drie ondergrondse parkings

(Bruzz.be, 21/04/2016)

Schaerbeek s'estime lésée et attaque l'Etat

(L'Echo, 20/04/2016)

Viaduc Reyers: les travaux reprennent mais la Commune est perplexe

(RTBF, 11/04/2016)

Viaduc Reyers: et la concertation?

(Le Soir, 09/04/2016)

Plan bus: Schaerbeek attend la ligne 56 avec impatience

(Le Soir, 18/03/2016)

Stationnement: l'alternative zonale de Schaerbeek 

(Le Soir, 06/11/2015)

Wi-Fi gratuit opérationnel place Colignon
(La Libre, 24/10/2014)

Schaerbeek: le stationnement est désormais payant jusqu’à 20 heures
(Le Soir, 29/08/2014)

Le viaduc Reyers, bientôt la fin
(Télé Bruxelles, 25/08/2014)

Reyers: les experts envisageraient la démolition complète du viaduc
(RTBF, 25/08/2014)

En route vers une destruction du viaduc Reyers?
(La DH, 25/08/2014)

Viaduc Reyers: «80% de chances qu'on le démolisse» selon l'échevin Grimberghs
(La Capitale, 25/08/2014)

Les potagers de la rue Navez sauvés
(La Libre, 12/05/2014)

Il manque une vingtaine de plaines de jeux!
(La DH, 10/02/2014)

Pour une taxe régionale sur les antennes
(La DH, 13/12/2013)

Du Wi-Fi gratuit partout!
(La DH, 11/10/2013)

En gonflant la taxe, Schaerbeek incite ses entreprises à ouvrir leurs parkings la nuit
(RTBF, 10/10/2013)

Schaerbeek veut convaincre les entreprises d'ouvrir leurs parkings aux riverains
(RTBF, 04/10/2013)

L'interview: Denis Grimberghs
(Télé Bruxelles, 26/09/2013)

Gemeente Schaarbeek deelt zijn parkeerplaatsen
(brusselsnieuws.be, 26/09/2013)

Schaerbeek partage ses parkings
(La Libre, 26/09/2013)

Augmentation du prix des stationnements à Bruxelles
(RTL-TVI, 01/08/2013)

Où peut-on encore lâcher Médor?
(La DH, 05/07/2013)

Ils évitent de payer leurs amendes d'horodateur grâce à une plaque étrangère
(RTL-TVI, 21/06/2013)

Les redevances impayées des plaques étrangères
(La Libre, 21/06/2013)

"Distinguons les Bruxellois des navetteurs!"
(La DH, 31/05/2013)

Meiser voit poindre le bout de son tunnel
(Le Soir, 02/03/2013)

L’immobilier neuf est-il plus avantageux que l'ancien, ou l'inverse?
(Le Soir, 28/02/2013)

"REB? Une fausse bonne idée!"
(Le Soir, 09/02/2013)

Un échevin en totale immersion
(La DH, 07/02/2013)

Les sabots, bientôt à Bruxelles?
(Télé Bruxelles, 19/12/2013)

Documents utiles