Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 11:28

bruleur-570.jpg

Voilà maintenant 9 ans que Schaerbeek gère ses espaces verts de manière différenciée, sans avoir recours aux pesticides! Ceci en fait une commune pionnière, anticipant largement l’ordonnance adoptée récemment en Région de Bruxelles-Capitale et relative à cette matière.

Depuis le 1er mars 2014, en Région bruxelloise, il est interdit d’utiliser des pesticides dans les lieux et bâtiments accueillant des groupes vulnérables comme les plaines de jeux pour enfants, les aires de consommation de boissons et nourriture, les cours de récréation, les espaces de détente des crèches.

Cette interdiction a été édictée par l’ordonnance relative à une « utilisation des pesticides compatible avec le développement durable en Région de Bruxelles-Capitale », votée par le Parlement bruxellois en 2013 et entrée en vigueur le 21 juin 2013. Pour Mohamed El Arnouki, Echevin schaerbeekois des Espaces verts, « Nous ne pouvons que nous réjouir de voir cette manière de gérer les espaces verts, beaucoup plus respectueuse de la nature et de l’environnement, se généraliser dans toute la Région bruxelloise. Schaerbeek a vraiment joué un rôle de commune-pilote et nous pouvons en être fiers! ». Et, à partir du 31 décembre 2018, toute utilisation de pesticides sera interdite dans l’ensemble des espaces publics bruxellois.

Il faut dire que le recours aux pesticides de synthèse (insecticides, fongicides, herbicides) présente de nombreux risques pour la santé publique et l’environnement: déséquilibre des éco-systèmes, menace directe pour les abeilles et certaines espèces d’oiseaux, développement de pathologies chroniques, ...

pre-fleuri-570.jpg

A Schaerbeek, depuis 9 ans, on gère donc les espaces verts de manière différenciée sans avoir recours aux pesticides. Concrètement, le Service des Espaces verts a développé diverses alternatives préventives et curatives au désherbage chimique, en fonction des sites à entretenir: désherbage mécanique ou thermique pour les trottoirs et les sentiers, utilisation de copeaux de bois ou de plantes couvre-sol dans les massifs et les sous-bois, contrôle de la pousse d’adventices dans les fosses d’arbres, ...

La commune s’illustre également dans la lutte biologique en utilisant des prédateurs naturels pour combattre certains ravageurs. Ainsi, rue Masui, on a fait venir des larves de coccinelles indigènes pour dévorer les cochenilles pulvinaires qui se trouvaient sur les feuilles des arbres. Dans les serres communales également, cette pratique, inventée en Chine vers l’an 400, est utilisée pour lutter contre les pucerons et les mouches blanches.

« Qui plus est, notre commune favorise toujours davantage les plantes indigènes et la biodiversité des espèces choisies: c’est le retour de la nature en ville! », souligne Mohamed El Arnouki. C’est ainsi qu’ont notamment été créés les prés fleuris de l’avenue Louis Bertrand et du parc Josaphat. Ces espaces plantés d’espèces sauvages, dont certaines menacées, offrent aux insectes de quoi manger (feuilles, racines, ...), des fleurs à butiner, un abri pour se protéger. Bref, un vrai jardin d’Eden pour les papillons, abeilles et autres coccinelles, de plus en plus rares en ville et pourtant très utiles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mohamed El Arnouki - dans Espaces verts
commenter cet article

commentaires

Newsletter mensuelle

Rechercher

Rejoindre le cdH

Réseaux sociaux

facebook 32   

Articles Récents

  • Saisissant avant - après avenue Rogier
    La façade de l'immeuble avant et après rénovation L'immeuble appartenant à l'école Sainte Marie la Sagesse a fait peau neuve avec l'aide de nombreux acteurs. Délaissé, il était sur le point d'être taxé comme immeuble à l'abandon. Il accueillera bientôt...
  • Reyers: Schaerbeek entendue !
    Le réaménagement de Reyers a connu une nouvelle étape positive avec l'annonce de la modification des plans concernant les trémies, qui passeront à une bande de circulation. Le détail à découvrir dans l'article du Soir du 4 juillet 2017.
  • Compte 2016, le boni est au rendez-vous
    Le Soir du 23 juin traitait du compte 2016, et notamment du boni de 6 millions, résultat d'une diminution des dépenses (85% du budget seulement a été consommé). Réduction des dépenses mais également augmentation des rentrées, avec 1,18 millions d'euros...
  • Le parc Josaphat au coeur de l'été
    Le programme de la deuxième édition de The Park To Be est en ligne! Tout au long des deux mois d'été, partez à la découverte d'une multitude d'activités au cœur de Schaerbeek: bibliothèque partagée, balade en âne, yoga, pétanque, films, danse et bien...
  • Rendez-vous vendredi 30 juin pour notre barbecue annuel!
    N'oubliez pas de réserver votre place pour notre barbecue de vendredi au pavillon cannelle du parc Reine Verte ;) Envoyez un mail à cedricmahieu@hotmail.com pour réserver votre place, L'entrée du pavillon se fait au niveau du 42 rue des Palais, A ven...

Dans les médias

La Scancar, nouvelle arme contre la fraude

(La DH, 03/06/2016)

 

Le boulevard Albert II à une bande: un chantier "inutile" selon Schaerbeek

(RTBF, 27/04/2016)

Un nouveau parking place Lehon

(RTBF, 26/04/2016)

Schaarbeek plant drie ondergrondse parkings

(Bruzz.be, 21/04/2016)

Schaerbeek s'estime lésée et attaque l'Etat

(L'Echo, 20/04/2016)

Viaduc Reyers: les travaux reprennent mais la Commune est perplexe

(RTBF, 11/04/2016)

Viaduc Reyers: et la concertation?

(Le Soir, 09/04/2016)

Plan bus: Schaerbeek attend la ligne 56 avec impatience

(Le Soir, 18/03/2016)

Stationnement: l'alternative zonale de Schaerbeek 

(Le Soir, 06/11/2015)

Wi-Fi gratuit opérationnel place Colignon
(La Libre, 24/10/2014)

Schaerbeek: le stationnement est désormais payant jusqu’à 20 heures
(Le Soir, 29/08/2014)

Le viaduc Reyers, bientôt la fin
(Télé Bruxelles, 25/08/2014)

Reyers: les experts envisageraient la démolition complète du viaduc
(RTBF, 25/08/2014)

En route vers une destruction du viaduc Reyers?
(La DH, 25/08/2014)

Viaduc Reyers: «80% de chances qu'on le démolisse» selon l'échevin Grimberghs
(La Capitale, 25/08/2014)

Les potagers de la rue Navez sauvés
(La Libre, 12/05/2014)

Il manque une vingtaine de plaines de jeux!
(La DH, 10/02/2014)

Pour une taxe régionale sur les antennes
(La DH, 13/12/2013)

Du Wi-Fi gratuit partout!
(La DH, 11/10/2013)

En gonflant la taxe, Schaerbeek incite ses entreprises à ouvrir leurs parkings la nuit
(RTBF, 10/10/2013)

Schaerbeek veut convaincre les entreprises d'ouvrir leurs parkings aux riverains
(RTBF, 04/10/2013)

L'interview: Denis Grimberghs
(Télé Bruxelles, 26/09/2013)

Gemeente Schaarbeek deelt zijn parkeerplaatsen
(brusselsnieuws.be, 26/09/2013)

Schaerbeek partage ses parkings
(La Libre, 26/09/2013)

Augmentation du prix des stationnements à Bruxelles
(RTL-TVI, 01/08/2013)

Où peut-on encore lâcher Médor?
(La DH, 05/07/2013)

Ils évitent de payer leurs amendes d'horodateur grâce à une plaque étrangère
(RTL-TVI, 21/06/2013)

Les redevances impayées des plaques étrangères
(La Libre, 21/06/2013)

"Distinguons les Bruxellois des navetteurs!"
(La DH, 31/05/2013)

Meiser voit poindre le bout de son tunnel
(Le Soir, 02/03/2013)

L’immobilier neuf est-il plus avantageux que l'ancien, ou l'inverse?
(Le Soir, 28/02/2013)

"REB? Une fausse bonne idée!"
(Le Soir, 09/02/2013)

Un échevin en totale immersion
(La DH, 07/02/2013)

Les sabots, bientôt à Bruxelles?
(Télé Bruxelles, 19/12/2013)

Documents utiles